Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Middle-earth: Shadow of War

La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre

Un bon jeu. Mais on en attendait toutefois un peu plus de la part de Monolith...

Middle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of War

Nous avions vraiment apprécié L'Ombre du Mordor lors de sa sortie en 2014. Ce n'était pas un jeu d'aventure irréprochable, mais son système Nemesis et plusieurs autres mécaniques bien pensées qu'il a apportées représentaient quelque chose d'inédit pour le genre. Sa suite qui sera commercialisée le 10 octobre prochain conserve l'essentiel système Nemesis et propose une aventure relativement similaire à la précédente.

Abordons dans un premier temps le cadre du jeu : Talion et son comparse de lumière Celebrimbor ont créé un nouvel anneau pour contrer les problèmes causés par la précédente création du forgeron elf, responsable des plus grands drames de la terre du milieu. Mais le nouvel artefact se retrouve en possession d'Araigne. A l'image d'un Metroid, toutes vos compétences acquises dans le premier opus sont ici perdues. L'action est très proche de ce que l'on a connu en 2014 et les 10 premières heures extrêmement rébarbatives débouchent heureusement sur une aventure qui vaut la peine d'être vécue.

Middle-earth: Shadow of War
Middle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of War

La structure du jeu vous demandera d'alterner entre plusieurs lignes scénaristiques, certaines moins importantes que d'autres. Comme sur l'épisode initial. Les missions rencontrées sont variées et offrent une plus grande diversité dans les objectifs.

Les histoires sont toutes intéressantes et délivrent des atmosphères variées. Il n'est pas impossible que votre favorite ne soit pas la principale. Les récits plus légers procurent quant à eux une bonne alternance humoristique à celles plus sombres et sérieuses. Nous avons néanmoins trouvé que la trame principale était un peu en-dessous de la production générale, comme cela arrive souvent dans le genre malheureusement...

Cette suite est bien plus vaste que L'Ombre du Mordor et ses deux petites maps. On en compte ici cinq, leur taille s'accordant parfaitement avec le système Nemesis et sa chasse au capitaine. Cependant les environnements parcourus ne sont pas toujours très inspirés, le design des cartes en lui-même est réussi mais les décors manquent de diversité et d'originalité, sans parler des textures trop fades qui pénalisent grandement l'immersion.

Middle-earth: Shadow of War
Middle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of War

Les combats représentent une nouvelle fois le point fort de l'expérience. La mécanique est réussie et se repose sur vos réflexes de parade, contres et esquives, gagnant en profondeur au fur et à mesure des compétences obtenues

Middle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of War
Middle-earth: Shadow of War
Middle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of War
Middle-earth: Shadow of War
Middle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of War
Middle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of WarMiddle-earth: Shadow of War