Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Forza Motorsport 7

Forza Motorsport 7

Turn 10 est de retour pour un septième tour de piste avec la saga des Forza.

Dans ce septième opus de la série, le studio s'est concentré sur le peaufinage et amélioration de ce qui avait fait le succès de Forza Motorsport 6, n'ajoutant finalement que très peu de choses (quelques circuits, véhicules et un nouveau mode). La présentation, elle, est différente, de même que la structure de mode Carrière. Mais dans l'ensemble, le titre reste (très) très de son prédécesseur, en plus peaufiné naturellement. Turn10 a laissé les clés à molette dans la boîte à outil pour enjoliver le produit déjà existant.

La météo désormais dynamique est une des nouveautés apportant un certain réalisme, voyant ainsi les conditions climatiques, et donc de la piste aussi, évoluées pendant votre course. Malheureusement c'est parfois l'effet inverse qui se produit. Il nous est arrivé en effet de voir de véritables piscines sur des circuits où jamais la course n'aurait continué dans ces conditions (elle aurait été reportée jusqu'à ce que la piste soit plus sèche). Une fonction peut toutefois être désactivée, mais mieux vaut tout de même la conserver.

Comme dans les précédents épisodes, le mode Carrière constitue le gros du jeu. Celui-ci vous verra débuter depuis les classes les plus basses jusqu'aux échelons les plus élevés et prestigieux. Bref, rien de bien nouveau, mises à part quelques modifications dans la présentation.

Forza Motorsport 7

Étant donné le succès rencontré par le précédent épisode, il n'est pas étonnant de retrouver ses éléments les plus aboutis ici. Un peu de nouveauté n'aurait cependant pas fait de mal, et on aurait préféré de pas simplement relancer même carrière une septième fois... L'expérience perd clairement de son intérêt. Depuis Forza Motorsport 3, nous attendons toujours que les développeurs fassent preuve de plus d'innovation dans ce domaine pour enfin retrouver l'excitation procurée par le passé.

Cela s'applique aussi aux modes multijoueur. Ils restent identique, en plus peaufinés une nouvelle fois, mais aussi peut-être plus étoffés. Turn10 espère étendre son nombre de joueurs online réguliers, qui avait atteint des chiffres importants surForza 6. Pour cela le studio mise sur ses sections plus étendues à l'atmosphère plus réaliste. Ce mode fonctionne bien mais n'est en fin de compte que cosmétique, les options de personnalisation étant tout bonnement excessives (plus de 300 casques possibles pour votre avatar par exemple !)

Nous aurions aussi aimé que l'accent soit plus mis sur de véritables engins de courses plutôt que sur des voitures familiales, des vans ou des classiques aujourd'hui obsolètes mécaniquement parlant. Il est regrettable de pas retrouver sur l'asphalte les joujoux actuels que représentent l'Aston Martin Vulcan, la Bugatti Chiron, la McLaren 720S, la Lamborghini Performante ou encore la Mercedes AMG Project One...

Forza Motorsport 7
Forza Motorsport 7Forza Motorsport 7Forza Motorsport 7