Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Total War: Warhammer II

Total War : Warhammer II

Un monde presque entièrement repensé...

Après l'excellent Total War: Warhammer, on a le droit à une suite peut-être plus rapidement qu'escompté. C'est sans doute le succès de ce premier opus qui a donné envie à Creative Assembly d'aller encore plus loin. Ce deuxième épisode change ainsi de cadre mais garde sa formule de combats RTS au tour par tour. La recette Total War dans le monde fantastique et violent de Warhammer ne s'éloigne pas trop des sentiers posés par Creative Assembly il y a maintenant presque vingt ans.

Ce nouveau Warhammer se situe entre le DLC et la véritable suite. La campagne principale est bien plus linéaire que par le passé. Le Vortex est maintenant devenu le point essentiel pour les quatre nouvelles races qui veulent en prendre le contrôle pour des motivations diverses. Chacune d'entre elles offrant des recours spécifiques. La campagne vous fera également parcourir différents cadres, de pics enneigés à des jungles luxuriantes. Il est à noter que les régions des deux jeux peuvent être combinées si vous en êtes possesseurs.

Les quatre nouvelles races sont les Hommes-Lézards, les Haut-Elfes, les Elfes Noirs et les Skavens, avec leurs propres compétences. Les Hommes-Lézards sont imposants et colériques, ils dirigent des unités variées de créatures reptiliennes qui peuvent sauter, se nourrir de leurs adversaires et même être équipés d'appareils de siège sur leur dos. Les mages de cette race sont puissants et infligeront de forts dégâts aux formations adverses.

Total War: Warhammer II

Les Skavens, sorte de rats géants à la moralité douteuse, misent sur le nombre et la surprise grâce à leur capacité à utiliser des bombes fumigènes et creuser des tunnels. Ils se montrent également maîtres dans l'artillerie avec leurs canons, lance-flammes et leurs géantes roues de hamster mortellement équipées. Leur nature nomade se ressentira dans la progression sur la carte.

Bien évidemment les Elfes sont aussi présents. Les Haut-Elfes sont dotés de troupes équilibrées avec des archers puissants et des unités volantes. Leurs dragons font partie des plus puissants du jeu et constituent une menace à ne pas négliger. Les Haut-Elfes se révèlent être le choix le plus standard pour l'aventure. Leurs cousins Elfes Noirs disposent quant à eux d'unités tout aussi équilibrées mais avec une force au corps à corps supérieur. Ils peuvent également rentrer en trance pour augmenter leur puissance.

Total War: Warhammer II

Le déroulement des affrontements restent le même que par le passé. Les cartes ont en revanche eu droit à plus de soin, bien que Creative Assembly aurait pu se montrer plus audacieux ce côté. Trop de combats se déroulent en effets sur des maps vides décorées simplement d'arbres et de buissons...

La formule est par ailleurs relativement la même que celle déjà vue mais avec de nouveaux visages. Si vous aimez la série des Total War, vous ne serez pas réellement dépaysés. Mais le jeu s'avère un peu trop identique aussi bien dans ses composantes et ses mécanismes que dans ses graphismes L'interface a notamment été bâclée...

Le multijoueur a fonctionné sans soucis durant nos tests et la venue de nouvelles races rafraichira certainement les duels grâce à de nouvelles perspectives et autres stratégies.

Total War : Warhammer II offre donc une expérience solide. La campagne est renouvelée et mieux orientée, chacune des quatre races se distingue les unes des autres, par leurs aspects mais aussi par les tactiques dont elles disposent. Mais à part tous cela, le reste demeure trop proche du premier opus. Les interfaces et la structure générale sont en effet très similaires, et ce titre se présente plus comme une extension standalone qu'un titre à part entière. Son prix apparaît donc un peu élevé au regard de son offre. L'expérience reste évidemment agréable, l'alliance entre la stratégie des Total War avec le monde de Warhammer et de ses factions est une réussite absolue...

Total War: Warhammer IITotal War: Warhammer IITotal War: Warhammer II
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Quatre races bien pensées, une campagne aux buts plus orientés, des maps de combats variées...
-
Prix élevé, les interfaces au rabais...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor