Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Code Vein

Code Vein - On y a joué au TGS

Que vaut le titre horrifique et vampirique ? Premiers éléments de réponse.

Les joueurs les plus âgés ont certainement connu cette période où la difficulté et l'exigence constituaient une nécessité pour les jeux dont le contenu était restreint (pour des raisons techniques, pas pour y ajouter des DLC !). C'était la difficulté du challenge proposé qui permettait alors de nous tenir en haleine pendant de nombreuses heures. Et donner envie de relancer la cartouche aussitôt l'aventure arrivée à son terme. Mais avec l'évolution des machines, toutes les contraintes de stockage et de puissance ont disparues, les jeux pouvant offrir désormais des open-world vastes et riches d'éléments toujours plus variés.

Quelques studios ont néanmoins persisté dans la voie de l'intransigeance, mais de manière plus moderne. On pense notamment au mythique Demon's Souls. Ce dernier a même fini par créer un sous-genre auquel ont adhéré de nombreux autres studios souhaitant proposer aux joueurs des défis plus élevés et ce sentiment d'accomplissement résultant de la réussite après tant d'inévitables échecs...

C'est dans cette catégorie qu'il convient de ranger Code Vein. Un titre qui propose un style quelque peu similaire au genre donc. Mais est-ce que le titre sera capable de faire face à la rude concurrence tout en se démarquant de l'offre prédominante aujourd'hui ?

Code Vein

Lorsque nous avons pu poser les mains sur le jeu de Bandai Namco lors du pré-TGS à Tokyo, la première chose qui nous a sauté aux yeux a été son style artistique. Entre animé et science-fiction, son rendu est juste magnifique. Lors de notre progression, nous avons pu remarquer la forte attention apportée aux moindres détails. Code Vein ne sera pas le plus beau jeu de tous les temps non plus mais n'aura pas rougir face aux graphismes des softs les plus raffinés.

Mais dans ce genre, l'intérêt repose essentiellement sur la qualité et la réactivité des contrôles. À la différence de ses inspirations, Code Vein se démarque dans son gameplay qui fait plus appel à la magie et aux compétences spéciales pour vaincre les ennemis. Mais attention, la rigueur est toujours de mise, et à la moindre maladresse ou erreur d'enchaînement, le joueur sera pulvérisé en quelques secondes. A noter que le fait de charger certaines attaques vous offrira plus de chances de survie grâce à l'effet dévastateur qui en résultera.

En ce qui concerne les armes, nous sommes certains de rien puisque nous n'avons pu essayer que deux différentes épées durant cette session de hands-on. Ce que nous pouvons dire c'est qu'elles étaient monstrueusement imposantes, comme on peut le voir dans certaines productions japonaises. L'une étant encore plus massive que l'autre et à proscrire lors de combats contre plusieurs assaillants simultanément.

Code VeinCode Vein

Mais la réelle nouveauté apportée par Code Vein est le « Buddy system ». Celui-ci repose sur un compagnon dirigé par l'IA à vos côtés lors de votre aventure. Rien de bien nouveau, d'autant que nous avons rarement vu un comparse de combat aussi inutile (et pourtant, nous avons joué à Kingdom Hearts !). Nous avons demandé aux développeurs si à l'avenir nous pourrions jouer avec un allié contrôlé par un humain, mais aucune réponse ne nous a été apportée (bien nous suspectons le studio d'y songer sérieusement).

L'histoire de Code Vein s'aventure dans le territoire glissant des choix alternant le déroulement des événements. Nous sommes impatient de voir ce que le studio va nous proposer car ce concept ambitieux s'est révélé piégeur à plus d'une reprise par le passé.

Après notre session d'essai plutôt convaincante, nous restons positifs sur ce que Code Vein aura à proposer, et ce malgré les quelques défauts relevés. Les armes doivent être mieux équilibrées et le « Buddy system » nécessite d'être peaufiné. En revanche le monde est magnifique et les échanges à l'épée ainsi que la difficulté inspirée de Demon's Souls étaient un plaisir. Il ne nous reste plus qu'à suivre de près le développement du titre pour voir la direction finale qu'il aura choisie...

Code VeinCode VeinCode Vein